"Car il ne me suffit pas de lire qu'elle sait tricoter, je veux que mes pieds le sentent" comme disait André Gide à son ami Charles Trénet.

Donc pour le prouver voici un spectaculaire "avant/après" :

sac2avant Avant  : on identifie vaguement une sorte de serpillière bleutée qui pendouille au niveau de mon genou, et l'on ne peut s'empêcher d'être étreint de pitié et de se demander qu'est-ce que c'est que c'est que ça et et de penser en plus ça ne prouve rien.

Entre temps je précipite vers  mon lave-linge -au passage je le vide de linge propre et je me souviens vaguement qu'en effet ça sert aussi à ça - j'y introduis l'objet + 5 balles de tennis + 2 boules à lessive, je règle sur le programme "ultra-violence méga-sale" à 60°", en plus subrepticement au moment du rinçage je passe brusquement le thermostat à froid. Puis j'attends en tricotinant fébrilement, et là, voilà :

sac2apr_s

Alors après, si y en a encore des mauvaises langues pour dire que je ne sais pas tricoter, je demande immédiatement à être reçue par Nicolas Sarkozy pour dire que c'est pas possible et qu'il faut une véritable rupture avec l'immobilisme d'avant que je sache tricoter.

Et pour finir je sais faire ça aussi :

bracelet6

Alors hein ?