Au risque de décevoir toutes celles qui attendaient cette chronique avec impatience avant le réveillon, je suis incapable d'alimenter cette rubrique.

En effet, je suis toujours levée dès potron minet, et impeccablement manucurée, je me précipite au marché pour rafler les rutabagas les plus frais que je ferai longuement mijoter pour le petit déjeuner des enfants qui ne se lèvent jamais avant midi.

C'est pourquoi je souhaite dores et déjà de bonnes fêtes, car je vais derechef commencer les préparatifs de ma dinde au reblochon. 

broche26

PS : je souhaite tout particulièrement, et sans aucune arrière pensée vénale, un excellent Noël à Liliane Bettancourt, qui trouvera sur ce blog plus d'une occasion de prouver à sa fille que sa générosité est toujours employée à bon escient.