... ce qui lui appartient. Commencez donc avant toute chose par faire un petit tour chez Madame Alfred et voyez le nouveau jeu (de saison) qu'elle vous propose d'ici le 13 (demain, donc : où l'on voit qu'il y avait urgence à ce que je commence par ça...)

Quant au reste, ce pauvre blog a été tellement délaissé que je n'ai que l'embarras du choix. Titulaire de nombreuses obligations grecques, actionnaire d'agences de notation soumises à d'injustes vindictes populaires, j'ai décidé d'imprimer à ma production récente un tournant plus commercial, car le rendement de mes capitaux propres reste inférieur à 15 % ces jours derniers.

collier22

collier22_2

Sur ce je vous laisse pour aller spéculer sur la dette portugaise, mon petit doigt me soufflant que les perspectives de gains y sont encore supérieures à ce que promettent les galets recouverts de lin Pierrot, trouvé ici.