Chaque jour, je reçois et trie par ordre alphabétique un abondant courrier des lecteurs. Toutes vos critiques sont ainsi méthodiquement traitées (voir photo ci-dessous) et ignorées.

Voilà ce que j'en fais moi, des critiques

Une en particulier a retenu mon attention. Elle émane de Mlle Bismarck, de Marcq en Baroeul à la porte D'Auteuil. Celle-ci nous fait remarquer qu'elle a vainement cherché dans nos archives la recette de la dinde au reblochon. Ca me fait mal au coccyx de l'admettre mais elle a raison. Réparons derechef cet oubli.

La dinde au reblochon

C'est une recette festive et digeste, pour de nombreux convives, à réserver à de grandes occasions, comme une soirée de résultats de cantonales ou un discours de Claude Guéant.

Il vous faut une dinde et un reblochon, je ne vous ferai pas l'injure de vous le rappeler. Placez la dinde et le reblochon sur le plan de travail. Observez leurs réactions. Le plus souvent il ne se passe rien. Ce n'est pas grave, vous servirez une pizza surgelée.

Mais parfois, le courant passe : la dinde frémit, le reblochon se cabre. C'est la merveilleuse alchimie de la recette de cuisine. Régler la température du four pour permettre à l'idylle d'éclore. Laissez-les seuls plusieurs heures. A votre retour le reblochon consumé par la passion a fondu. La dinde est carbonisée. Ce n'est pas grave, vous servirez une pizza surgelée après avoir nettoyé le four.

Bon appétit !