Longtemps, le puissant lobby de la soierie lyonnaise aura permis d'occulter ce qui fut pourtant jusqu'à la première guerre mondiale une industrie florissante de la colline laborieuse : l'exploitation de la laine de poisson.

L'urbanisation anarchique ayant aujourd'hui effacé toute trace des nombreux torrents qui dévalaient au début du siècle dernier les montées du 1er arrondissement lyonnais, il est facile d'oublier qu'à l'instar des saumons, les poissons lainiers remontaient hier encore ces cours d'eau pour s'accoupler après avoir pris un verre au Chanteclerc.

C'est sur cette tradition injustement oubliée qu'Isao et Mon Souk ont entrepris de braquer les projecteurs de la recherche contemporaine d'aujourd'hui. Equipées des outils les plus performants de l'archéologie urbaine de bazar - piolets en fibres de carbone extrudées et grillées à sec, google glass, google cape d'invisibilité et batmobile - elles ont artpenté sans relâche, interrogé les anciens, fait parler l'ADN et taire les rumeurs.

Elles ont traqué l'arbre où nichait incongnito le dernier bernard l'hermite de la Croix-Rousse...

 

teaser 4

Reconstitué le squelette du poisson lainier...

teaser 3

 

Cloué le bec une fois pour toute à tous les incrédules.

séchoir_2

 

Et sont en mesure de vous présenter le résultat de leurs recherches grâce au soutien sans faille de la Fondation des ARTpenteuses pour la Recherche Contemporaine Edifiante :

expo

(On saluera ici avec une affectueuse admiration le superbe travail de ma chère Sabine, responsable de la communication graphique des deux loufoques. Bravo et merci !!!)

Exposition-vente "La mer et ses poissons" par Isao et Mon souk, du 2 au 30 avril.
Vernissage le 1er avril à partir de 18h30, et en plus, c'est vrai, alors venez nombreux.
Boutique les ARTpenteuses, 13, rue Romarin,69001 LYON - du mardi au samedi, 11h-19h. C'est une boutique sympa, et en plus c'est vrai, alors venez nombreux.