Comme promis voici un récit détaillé du 7 décembre tel que je l'ai vécu. Certaines parties du récit pourront être utilement étayés par la confirmation de témoins occulaires si vous les trouvez difficiles à avaler. Quant aux documents photographiques, ils parlent d'eux-mêmes comme vous en avez l'habitude ici même sur ce blog où les documents photographiques sont bavards. C'est pas comme moi.

Comme vous le savez si vous avez suivi tous les épisodes précédents, le 7 décembre, c'était le jour de la vente organisée par l'association des Allumés de la Lanterne. Le matin, j'étais très calme et en pleine forme, car la veille au soir, anticipant une matinée chargée, je m'étais couchée très tôt après avoir décliné poliment tous les verres d'un excellent vin chaud servi par de miens amis très sympathiques. A 11h30, quand le cliché ci-dessous montrant mon espace de travail a été pris,grâce à un travail méthodique et organisé, tout était déjà quasiment prêt.

espace_de_travail

C'est donc complètement détendue que j'ai pu mijoter aux enfants un bon repas équilibré plein de légumes frais, avant de me rendre rue Lanterne.

allumes2Sur place il y avait Nadyne et ses bijoux, Martine et ses chapeaux, comme le montre l'image ci-contre qui parle d'elle-même, sans qu'on ait besoin de lui demander. 

Il y a avait aussi Judicaël, alias Noonsi, ses sacs, ses zanimos et ses Mr CoolKiss -c'est le type au teint un peu jaune en haut sur la photo de gauche, mais à mon avis ce n'est pas un témoin occulaire fiable, je demanderais plutôt à la poule, elle a l'air plus au courant - qui assuraient le service d'ordre entre mes écharpes.

allumes1poule

Les Allumés et leurs amis avaient fait de très bons gâteaux, c'est vraiment une bonne adresse, vous aviez qu'à venir, comme ma copine Gabrielle qui fait de supers affaires.

Martine porte très bien l'écharpe lampion, elle m'autorise à le prouver en images.

echarpe2bis

Un petit bémol toutefois : en rentrant chez moi, j'ai eu désagréable surprise de constater qu'il n'y avait plus de bus à 21h15 alors que la ville en liesse célébrait pour le troisième jour la fête mariale des Illuminations. A pinces, donc, que je suis rentrée, par un froid glacial, en ruminant... Donc Mr Gérard Collomb, si vous lisez ce blog, sachez que Mr Bertrand Delanoë n'aurait jamais permis qu'une chose pareille arrivât et qu'il aurait certainement mis à ma disposition un vélib' chauffant motorisé et une plage. Si par conséquent vous ne voulez pas qu'il soit dit que Mr Delanoë est plus cool que le maire de Lyon, qui après tout n'est qu'une ville provinciale de second ordre, vous savez ce qui vous reste à faire l'année prochaine.

Après avoir lu ce post - et médité autant que nécessaire son contenu - ne manquez pas de téléphoner à Gérard Collomb pour lui redire combien vous trouvez que c'est inadmissible, et de vous abonner à la newsletter de ce blog* qui vous signale régulièrement des occasions de s'engager dans la vie publique pour changer les choses qui ne vont pas trop bien dans la France de nos jours.

* il suffit de cliquer en haut dans le menu de gauche, et ensuite de suivre une démarche longue et compliquée que pour l'instant une seule personne  réussi à mener à bien (bravo, Julia !) mais je sais que vous en êtes capables vous aussi, car vous avez lu ce post jusqu'en bas alors qu'il était très long et écrit relativement petit.